Pascal

vendredi, 27 septembre 2013

Et nos giratoires ?

 

Et nos giratoires ?

 

En décembre 2011, le Collège annonçait avoir trouvé un compromis avec la SPW concernant les aménagements sur la route du Condroz à hauteur de Soheit-Tinlot. Que les arguments avancés par la commune et la population ont été entendus. Que la SPW avait accepté de revoir son projet avec le Collège. En effet, ce dossier provoqua quelques remous !

Pour rappel

L’idée du MET (à l’époque) était de fermer, et la traversée « Scry/Soheit-Tinlot » et la bretelle vers Liège : la rue du centre devenant « cul de sac » sauf entrée vers le nouveau lotissement (La Douève) qui lui n’était encore nullement concrétisé et ne l’est toujours pas !

Le MET prévoyait un aménagement du pont (2 ronds-points) et une nouvelle route de desserte parallèle à la route de Marche, que les gens de Scry pourraient emprunter sans problème dans le sens Scry-Tinlot, alors que dans l’autre sens Soheit-Tinlot vers Scry, cela obligerait de passer par le pont et les deux ronds-points pour reprendre la desserte...ou repartir vers les IV Bras ou vers Saint-Vitu!

Le Collège avait accepté ces différents projets !

André Dumont, depuis 2007, avait déjà pris position dans la problématique de la traversée chez Levooz à Soheit-Tinlot. En demandant que l’on sécurise en urgence et de manière provisoire d’abord ce point noir de notre commune (rond-point provisoire ou rétrécissement sur une bande dans les deux directions) !

En Mai 2011, nous avons lancé des pétitions contre ce projet, qui ont permis de le stopper !

Fin 2011, la SPW nous annonçait deux ronds-points: « Pour le rond-point qui remplacera le pont, il s’agira d’un ouvrage de 60 mètres de diamètre, de même gabarit que celui qui se trouve à hauteur de la Centrale de Tihange. Le second, au carrefour Levooz, sera de diamètre plus réduit (environ 40 mètres) mais l’un comme l’autre disposeront de deux bandes de circulation. Et l’un comme l’autre seront dotés d’une traversée cycliste et piétonne ».

On nous a annoncé qu’en 2013, les travaux devaient avoir commencé et la mise en service des giratoires étant fixée à 2014… Nous sommes fin septembre et les premiers coups de pioche n’ont toujours pas été donnés ! Pour l’instant, la SPW n’a réalisé qu’un marquage au sol qui semble plus sécurisant mais qui connait ses limites.

En effet, le 6 septembre 2013, un accident s’est produit sur la route du Condroz au carrefour Levooz. Un habitant de Vaux-Borset, à bord d’une jeep, a voulu tourner à gauche vers la rue du Centre à Tinlot. En effectuant sa manœuvre, il n’a pas vu un coupé Peugeot venant de Marche. Le choc fut terrible, mais seule la conductrice est blessée. Pour rappel : la route entre Tinlot et Clavier est en réparation et la circulation y est réduite sur une bande dans tout le carrefour.

D’où nos interrogations ! Peut-on encore y croire ? Et si, avec quelle échéance ? Le Collège a-t’ il suivi le dossier ?

 

Les réponses semblent négatives. En cause : l’Europe qui a récemment remis en cause les financements de la Région wallonne qui passent par la Sofico (Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures). L’Union européenne y voit une «astuce» pour s’endetter en douce. Résultat : tous les investissements consentis par la Sofico sont en suspens. Dont les giratoires de la route du Condroz (extrait de l’Avenir du 25 septembre 2013).

02:55 Publié dans Sécurité | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.