Pascal

lundi, 24 décembre 2012

Un Joyeux Noël

Noel 2012 IC.jpg

Un brin de culture et d’histoire (ça ne fait jamais de tort).

Quel est l’origine du Père Noel et pourquoi est-il toujours vêtu de rouge ?

Le père Noël rouge est-ce une invention de Coca-Cola ???

Le père Noël est un personnage légendaire et mythique lié à la fête de Noël. Bien que la tradition du père Noël ait des origines en Europe du Nord, il est popularisé aux États-Unis au 19e siècle. Le terme « père Noël » apparaît plus tardivement en France, au début du 20e siècle.


Le Père Noël que l’on connaît serait devenu rouge grâce (à cause) de Coca Cola. Même si cette assertion pause polémique, il est certain que l’image du Père Noel et de Coca-Cola est liée. Mais Noël est également une tradition, un moment fort de l’année, une parenthèse enchantée en hiver.

 

pere_noel_vert.jpgA l’origine, le Père Noël était-il vert ?

 

Pere-noel-coca-cola.jpg

Puis il serait devenu rouge, la couleur de Coca Cola…

La « vraie » histoire du père Noel.

 

L’origine du Père Noël

Le Père Noël aurait pour origine Saint Nicolas[i]. On retrouve dans sa représentation toute la symbolique de St Nicolas (barbe blanche, manteau rouge, distribution des jouets...). 

Le père Noël est l'équivalent français du Santa Claus américain dont le nom est lui-même une déformation du Sinterklaas (saint Nicolas) néerlandais. Santa Claus subit des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël plus convivial.

 

Il est aussi largement inspiré de Julenisse (« lutin de Noël »), un lutin nordique qui apporte des cadeaux, à la fête du milieu de l'hiver, la Midtvintersblot, ainsi que du dieu celte Gargan[ii], (qui inspira le Gargantua de Rabelais) et du dieu viking Odin, qui descendait sur terre pour offrir des cadeaux aux enfants scandinaves.

La « naissance » du Père Noël

Clement Clarke MOORE, pasteur de son état, écrivit en 1821 un conte de Noël pour ses enfants intitulé « TheThomas-Nast-Santa-Claus.jpg night before Christmas » (La nuit d'avant Noël) dans lequel le Père Noël apparaît dans son traîneau tiré par des rennes. 

 Inspiré de ce conte pour enfants, Thomas NAST  illustra le Père Noël sous la forme d’un bonhomme bedonnant, vêtu de fourrure, portant un large ceinturon de cuir et fumant la pipe dans le journal New-Yorkais ‘Harper’s Illustrated Weekly’ dès le 3 janvier 1863


C'est en 1885 que l'illustrateur de ce journal dessina le parcours du Santa Claus qui va du pôle Nord aux Etats-Unis; sa résidence était ainsi officiellement établie ... 

 

LOUIS PRANG  1875.jpg

Un an plus tard, l'écrivain Georges P. WEBSTER précisa que la manufacture de jouets ainsi que la maison du père Noël « étaient cachées dans la glace et la neige du Pôle Nord » confirmant par cette affirmation les dessins de NAST. 

 

C’est en 1875 qu’un artiste nommé Louis Prang inventa la première « Christmas Card » représentant le Père Noël tel qu’on le connaît.

 

 

 

Il aura fallu attendre 1931 ... et Coca Cola ! 


coca_cola_santa.jpgÀ partir de 1931, Coca-Cola décida de recentrer ses campagnes publicitaires afin de ne plus cibler seulement les adultes avec leur boisson revigorante, mais afin de vendre du Coca-Cola à toute la famille, et en particulier aux enfants. Voilà pourquoi elle s’attacha les services d’un illustrateur d’origine suédoise, Haddon SUNDBLOM, qui dessina le père Noël en train de boire du Coca Cola pour reprendre des forces pendant la distribution de jouets ! Image que nous connaissons presque tous…



Le dessinateur l'habilla aux couleurs de la célèbre bouteille de Coca Cola : rouge et blanc. Ce nouveau look et la renommée que lui valut la publicité, firent du vieux bonhomme le maître planétaire de la nuit magique, le Père Noël. 

Après la Seconde Guerre mondiale, le Père Noël à l'image actuelle (vieillard débonnaire barbu, rondelet et jovial, à la houppelande rouge et au ceinturon noir) arrive en France avec le plan Marshall et la marque Coca-Cola fige (mais ne l'a donc pas créée) cette image du père Noël.

 


[i] A l’origine, Saint-Nicolas n’était pas forcement représenté en vert comme on l’entend un peu partout. On pouvait en effet rencontrer, selon les pays, des illustrations où le Saint-Patron des enfants (des étudiants, des enseignants, des marins, des vitriers…) était représenté avec un costume noir de suie, vert, rouge, et même bleu en Russie.

 

[ii] Dans la mythologie celtique, Gargan serait le fils de la déesse Belisama qui restant vierge aurait été fécondée par l'esprit divin du dieu Belenos.

Grand mangeur, coureur de jupon, bagarreur, un peu benêt mais au grand cœur, il mena une vie d'errance

Le géant Gargan est associé par les Gaulois à la lutte contre les envahisseurs romains. Il aurait été conservé, même chez les populations christianisées, comme symbole de résistance. Il aurait ainsi prêté main forte contre les Anglais durant la guerre de Cent Ans.

Les religieux qui s'étaient attelé à christianiser définitivement l'Europe de l'Ouest ont lutté contre cette survivance d'un autre âge et l'ont associé à Satan. Les bénédictins ont ainsi affublé au Haut Moyen Âge les païens du sobriquet de Gargantuates, "ceux de Gargan".

Les commentaires sont fermés.