Pascal

mardi, 25 septembre 2012

Des ECOLOS chez les TP ?

- Égouttage

À l’arrivée de TP à la majorité, notre commune était située en zone d’épuration collective ce qui assure un bon entretien et un bon suivi de l’équipement.

Dès son entrée dans la majorité, le groupe TP a imposé l’épuration individuelle ! C’est un échec !

Car                  - C’est couteux à l’installation et à l’utilisation,

                       - Il n’y pas de suivi communal après l’installation,

                  - Nos terrains ne sont pas adaptés à des puits de dispersion, ce qui augmente les risques d’eutrophisation[1] (du Bourgelet par exemple).

Mais ailleurs, de substantiels subsides furent accordés pour ce faire ! Les communes avoisinantes, dont certaines avec les mêmes difficultés de relief vallonné (Ouffet par ex) purent sans problème envisager un égouttage et une épuration collectifs. Il est important de relancer les études avec l’AIDE et d’établir des contrats pour obtenir des subsides.

Le groupe IC



[1] L'eutrophisation est la modification et la dégradation d'un milieu aquatique, lié en général à un apport excessif de substances nutritives (azote provenant surtout des nitrates agricoles et des eaux usées et phosphore, provenant surtout des phosphates et des eaux usées), qui augmentent la production d’algues et d'espèces aquatiques. Les inconvénients principaux sont la diminution de la biodiversité et de la qualité de l'eau en tant que ressource (augmentation du volume d'algue, augmentation de la biomasse du zooplancton gélatineux, envasement plus rapide et apparition de vase putride, sombre et malodorante,…).

 

 

Les commentaires sont fermés.