Pascal

lundi, 29 décembre 2014

Vœux 2015

Le groupe IC, vous présente ses meilleurs vœux pour 2015.

 

vendredi, 28 novembre 2014

Lotissement : La Douève

Nous avons appris depuis peu que le projet du lotissement de la Douève était de nouveau d'actualité avec à priori peu de changements... si ce n'est, entre autre, une route à 50 km/h le traversant…

Ainsi qu'en 2007 et 2010, les inquiétudes et les incompréhensions sont les mêmes, un lotissement d’une centaine de logements, soit +/- 250 nouveaux habitants, n’est-ce pas trop pour un village en comptant 500??? Ce projet va modifier fondamentalement le village de Soheit-Tinlot, mais sera-ce dans le bon sens !

Je ne vais pas m’étendre sur les conséquences que ce lotissement va apporter à la commune, mais toute personne de bon sens ne peut être qu’interloquée sur les questions de mobilité, d’épuration, sur les capacités d’adaptation de la commune et autres… qui seront générées par cette rapide et concentrée augmentation urbanistique. Les inquiétudes sont justifiées, et les réponses de papiers ne nous rassurent, manifestement, pas.

 

Pour ceux qui souhaitent communiquer leurs remarques à ce projet, une pétition, lancée par un tinlotois, sera remise lundi prochain à la commune de Tinlot, mardi étant la limite pour faire part de ses remarques sur le projet! La pétition restera en ligne (https://15123.lapetition.be) plus longtemps car adressée au ministre de l'aménagement du territoire qui garde le droit de décision au-delà de la limite fixée par le promoteur et par la commune. Après signature, un message de validation sera envoyé dans votre boite mail! Si vous ne recevez rien, regardez dans votre dossier spams!

 

À titre personnel, je ne peux pas être favorable à un lotissement d’une telle ampleur et je le notifierai lorsque le point sera au Conseil.

Lorsque nos décideurs politiques se prononceront, nous pourrons constater s’ils agissent dans l’intérêt des Tinlotois ou des lotisseurs. Ce qui est certain, c’est qu’ils porteront les conséquences de leurs choix.

 

Lamer Pascal

12:42 Publié dans Projets | Commentaires (1) |  Facebook | |

mardi, 12 août 2014

Implication citoyenne

 

Hier, après conseil, nous avons interrogé le Collège pour connaître la suite qu'il comptait  donner à la proposition qui leur a été faite en mars 2014 d'implanter à Tinlot le système de gestion technique "BetterStreet".

Better Street est  un système de communication et de gestion  de l’espace public et des bâtiments communaux . C'est un outil d' aide efficace pour signaler, répertorier, filtrer, trier, analyser les problèmes et mettre en place leur gestion. Un suivi clair est assuré ce qui ne peut que faciliter le travail de nos ouvriers communaux dans leurs missions quotidiennes.  A tout moment, le responsable peut visionner les demandes ouvertes ou en-cours.

BetterStreet, c’est un système de gestion permettant une centralisation de toutes les interventions à faire pour la commune et d’avoir à tout moment un aperçu des choses à réaliser. Better Street est aussi un système de communication qui permet au citoyen de signaler des problèmes et d’être tenu au courant à tout moment de manière proactive de l’évolution de leur dossier .

Cet « outil » permet ainsi de créer une entre-aide entre la commune et le citoyen. La commune ne sachant pas être partout et tout « voir », elle  disposera ainsi d’une vue globale de l’ensemble des problèmes introduits ainsi que de leur état d’avancement.

Par exemple, lors d’une balade vous pouvez signaler via votre smartphone un dépôt « sauvage » d’immondices par une photo géolocalisée! On dit souvent qu’une photo vaut mille mots. Grâce à la photo du problème, la catégorie, et la localisation précise, l’équipe technique est tout de suite et automatiquement notifiée et a une excellente idée de la portée du problème, de son importance ainsi que du type d’intervention à effectuer.

Pour schématiser :

1 Signaler

Que vous soyez citoyen, échevin, ou employé communal  avec l'application mobile BetterStreet, il est extrêmement facile de signaler un problème, de faire une suggestion ou même de féliciter sa commune au moyen d'une photo géo-localisée avec l'application mobile pour Android ou IOS. Et pour ceux qui ne disposent pas de smartphone, il y a le formulaire sur le web. Plus simple, c'est difficile.

2 Gérer et traiter

Pourquoi un système de gestion devrait-il être compliqué et difficile à utiliser? La solution de gestion de BetterStreet a été réfléchie et pensée pour une prise en main immédiate et facile par les chefs de travaux des communes. Celui-ci visualise l'ensemble de ses demandes sous forme de liste ou sur une carte, par état d'avancement. Il peut assigner le problème à un de ses adjoints ou transférer un problème à une autre autorité compétente.

3 Communiquer

La communication fait partie inhérente du système BetterStreet. A chaque étape, le demandeur est notifié par e-mail du traitement de son dossier. C'est fini le temps où on ne savait pas ce qu'il se passait.

Pour les 50% de citoyens qui ne sont pas encore équipés de smartphone, un formulaire très simple permet de « uploader » une photo depuis son ordinateur et d’indiquer manuellement la localisation.

Plus d’information sur : https://betterstreet.org/

Brochure_BetterStreet_Compressed.pdf

 

Pour une commune propre et faciliter le travail des services communaux, n’hésitez pas à dès à présent télécharger cette application !

Le Collège n'a pas encore pris position!

 

Les IC

19:05 Publié dans Propositions | Commentaires (0) |  Facebook | |

mercredi, 06 août 2014

CONSEIL COMMUNAL- lundi 11 juin à 20h

 

La prochaine SÉANCE DU CONSEIL  aura lieu le lundi 11 juin à 20h, à la maison communale.

Avec notamment à l' Ordre du jour : décision d' ester en justice concernant le dossier éolien.

 

Pour rappel: Mi-juillet, le ministre régional Philippe Henry venait de ré-accorder (avant son départ) le permis unique pour l’implantation de 5 éoliennes dans la plaine d’Abée-Ramelot, projet mené par SPE-Luminus. Après la notification de la décision du ministre, la Commune disposait de 60 jours pour lancer un nouveau recours, le 3e depuis le début du dossier. 

lundi, 03 février 2014

Conseil communal du 29 janvier 2014.

Conseil communal du 29 janvier 2014.

 

C'est suite à l'intervention de Pascal Lamer lors du conseil du 28 novembre, que le Chef de corps de la zone de police du Condroz, M. Philippe Prévot, est venu exposer aux conseillers communaux et du CAPS le fonctionnement de la Police.

 

Le Condroz, comme toute la Belgique, connaît une vague de vols dans les habitations sans précédent.

 

Anthisnes a été particulièrement touchée en fin 2013 (63 vols en 6 mois), ce qui a suscité de vives réactions de la population.

La police a réagi. Une rencontre avec la population a été organisée.

 

Qu'en est-il à Tinlot?

Là-dessus le blog sud presse ne dit pas un mot lorsqu'il relate la réunion du conseil de ce 29 janvier.

 

Hélas, car de la rencontre d'Anthisnes et des discussions en conseil, on retiendra :

 

1° qu’interrogé sur l'efficacité de sa rencontre avec la population d'Anthisnes (400 personnes), Philippe Prévot a bien dû avouer que la rencontre ne fut guère efficace;

2° mais qu'une des solutions proposées par le chef de corps semblait quand même se dégager : la mise en place d'un Partenariat Local de Prévention (PLP);

3° que le bourgmestre d'Anthisnes soutient cette proposition de PLP qui commence à se mettre en place;

4° qu'un PLP vient d'être lancé à Neupré;

5° mais qu'à Tinlot, il semblerait que la bourgmestre ne veut pas en entendre parler!

 

Nous pensons que ceci valait la peine d'être précisé car le blog sud-presse (TP ?), tenu par M.Alain Louviaux (tiens tiens), ne parle que de deux interventions du groupe TP à savoir l'encadrement des manifestations sur la commune et l'état de certains chemins communaux après débardages.

 

 

Sans doute pour TP la vague des vols dans les habitations est un phénomène secondaire.

 

 

Note :

 

Les Partenariats Locaux de Prévention (PLP) ont pour objectif l’échange d’informations entre les citoyens et la police selon un plan de communication précis.

 

 

Il ne s’agit évidemment pas de remplacer la police par des rondes ou des patrouilles privées. Le travail de nos forces de l’ordre reste essentiel et précieux. Il s’agit plus simplement d’organiser une réelle collaboration et d’encadrer la communication d’informations entre la police et la population. Celle-ci est alors assurée que ses observations sont prises en compte de manière optimale et rapide pour orienter le travail des services de police.

 

 

 

09:00 Publié dans Conseils COMMUNAUX | Commentaires (0) |  Facebook | |

mercredi, 08 janvier 2014

Budget communal 2014 - Analyse et commentaires

 

En complément du sujet précédent, nous pensons utile d’ajouter le tableau des investissements tel qu'annexé au budget 2014.

 

Il est à signaler que " l'isolation appartement" concerne Seny et pas Scry et que la chaudière pour l'école est un supplément dû au nouveau bâtiment en construction (25% de surfaces supplémentaires).


Tableau des voies et moyens (1).pdf

10:15 Publié dans Conseils COMMUNAUX | Commentaires (0) |  Facebook | |

lundi, 06 janvier 2014

Conseil communal du 19 décembre 2013.

 

 

Conseil communal du 19 décembre 2013.

 

 

 

Budget communal 2014 - Analyse et commentaires

 

 

Recettes

 

2.872.890,13 € + 507.916,18 € (boni présumé de 2013) = 3.380.807,11 € 

 

 

            - On retiendra particulièrement que les recettes de l'Impôt des Personnes Physiques ( IPP) continuent d'augmenter au rythme de 6%/an.

 

De 791.767,4 € (compte 2012) on passe à 888.230,22 € en 2014 et cela malgré la diminution du taux communal qui avait été obtenue par le groupe IC pour 2013 en compensation de l'augmentation régulière des taxes poubelles. On était alors passé de 8 à 7,8%. ( Mais c'est fini, TP a déjà rétabli le taux à 8 % pour l'année 2014!!!).

 

            - Le Fonds des Communes suit la même croissance passant de 622.759,18 € en 2012 à 694.959,34 € en 2014.

 

            - De même le Précompte immobilier passe de 427.047,37 € en 2012 à 484.043,04 € en 2014.

 

            - Les taxes poubelles augmentent d'une façon plus importante, passant de 76.867 € en 2012 à 98.310 € en2014.

 

 

 

Dépenses

 

 

2.853.920,61 € + 100.000 € (prélevés pour le fonds de réserve extraordinaire) = 2.953.920,61 €

 

 

Boni présumé au 31/12/2014 : 426.886,50 €

  

            - On retiendra que les dépenses de personnel d'administration sont en nette croissance : de 513.535,58 € en 2012 on passera à 627.863,74 € en 2014, soit une augmentation de 22 % (bien au-delà de la seule et faible indexation).

 

 

 

            - On note aussi la croissance de la charge de la dette dont le remboursement passe de 277.438, 73 € en 2012 à 349.194,02 € en 2014, soit une augmentation de 26 %.

 

 

 

Conséquences:

 

 

            1°-  Il n'est prévu aucun emprunt en 2014.

 

            2°-  Tous les travaux extraordinaires inscrits au budget 2014 ( 862.929,16 €) seront payés par les subsides (310.000 €) et par le fonds de réserve extraordinaire ( 552.929,16 €).

 

            3°- Si tous les travaux prévus sont exécutés ( mais c'est rarement le cas et d'autres peuvent ou doivent être ajoutés), le solde du fonds de réserve ne sera plus que de 28.340,79 €. ( il est actuellement de 481.269,95 €).

 

08:00 Publié dans Conseils COMMUNAUX | Commentaires (0) |  Facebook | |

dimanche, 05 janvier 2014

Meilleurs Voeux pour 2014

 

Nous vous souhaitons une très Heureuse Année 2014


 

Image1.jpg


23:34 Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | |

lundi, 02 décembre 2013

Conseil du 28 Novembre 2013.

 

Conseil du 28 Novembre 2013.

 

Au conseil du 22/11/2013, tous les points ont été acceptés à l'unanimité.

Un point attirait cependant plus particulièrement l’attention : l'avis sur le projet de cartographie positive au cadre de référence éolien proposé par le Ministre Henry !

L'avis fut unanimement défavorable.

Le rapport proposé par le collège rencontrant bien les nombreux avis négatifs émis tant par la population que par la CCATM l'unanimité ne fit aucune difficulté.

Outre une pétition qui a recueilli 2.598 signatures, ce sont 664 personnes qui, par courrier adressé au collège, ont émis un avis défavorable (pour rappel, au 31/12/2013 Tinlot comptait 2.620 habitants).

Brièvement pour les raisons suivantes :

Si le Conseil est bien conscient qu'il faut développer des énergies alternatives aux sources actuelles, cela ne peut se faire n'importe comment, n'importe où.

Mais la cartographie proposée n'a que le mérite d'exister.

Elle est mise en cause par un pannel de scientifiques de renom (Université de Liège, Université Catholique de Louvain, Vlaamse Univeristeit Brussels, Université de Gand) qui mettent en question, arguments scientifiques à l'appui, le bien-fondé de la stratégie wallonne. Ils se disent "effarés par l'impact d'un travail bâclé"

Le CWEDD (Conseil Wallon de l'Environnement pour le Développement Durable) conclut dans le même sens en critiquant notamment l'absence de validation scientifique des données de la cartographie ( zones d'exclusion paysagère et zones naturelles, mais surtout relativement aux normes d'émission de bruit retenues qui négligent la problématique des infrasons et des basses fréquences particulièrement importantes pour les enfants).Il n'y a pas conformité avec, par exemple, les seuils d'exclusion définis par l'Europe. Et le Ministère de la Santé ne s'est pas encore prononcé.

Plus particulièrement pour Tinlot, le conseil retient que les travaux du GAL du Condroz ( Groupe d'Action Locale regroupant les commuines de Nandrin, Modave, Marchin, Clavier, Ouffet, Anthisnes et Tnlot) , financés par la Région wallonne, ne sont pas pris en compte dans cette cartographie; ces travaux concernent essentiellement les études des paysages ( programme wallon de protection paysagère dans le cadre de la convention européenne de Florence) et les études d'énergie renouvelable, plus particulièrement la biomasse ( projet de la clinique de Fraiture) et l'énergie hydraulique ( Hoyoux).

De même, le schéma de structure communal de Tinlot, récemment soumis à enquête publique après approbation provisoire en conseil communal le 23/04/2013, n'est pas pris en compte (protection des richesses paysagères).

Le conseil note également les contradictions flagrantes entre la cartographie proposée et les positions négatives prises par toutes les instances d'avis (CCATM de Tinlot, Commission Royale des Monuments et Sites, la Division Nature et Forêts, le Département d'Archéologie de la DGOA,...mais aussi: les Fonctionnaires délégués et techniques régionaux) lors des nombreux projets d'implantation d'éoliennes à Tinlot puisque l'on voit maintenant que toute la zone tinlotoise est dite "zone favorable et sans contrainte".

 

Cela dit, nous restons favorables et attentifs à un vrai développement des énergies renouvelables sur la commune comme la biométhanisation ainsi qu'il a été évoqué dans l’avis du Conseil. Mais également, nous tenons à revenir sur le plan alternatif d'implantation des éoliennes en bordure des autoroutes proposé par le Ministre Carlo Di Antonio. Pourrait-on l’envisager le long de la route du Condroz ? Cela a-t-il été étudié ? La cartographie n'en tient en tout cas pas compte!

Interrogée à ce sujet, la bourgmestre nous a informé qu’une réunion a eu lieu (où, avec qui?) et que les problèmes de coûts et de rentabilité freinent ce projet pour le moment.

 

 

Questions posées en fin de séance :

            -Un arrêt de bus est prévu devant la salle "La Tinlotoise".

Un  trou a été fait dans la haie devant la Tinlotoise, rue de l’Eglise. Mais y aura- t-il bien un arrêt de bus ? Réponse très complète de Novello : le projet suit son cours… Merci à lui pour ces "brèves" explications. Depuis lors, le trou a été significativement signalé !

            -Quid du Marché de Tinlot pour 2014 ?

 La convention avec CHARVE a été supprimée.

Le collège rencontrera les marchands pour la reprise de ce marché !

Enfin! Souvenez-vous, lors de l’établissement de cette convention, nous avions déjà émis un doute quant à son utilité: pourquoi un intermédiaire? La commune ne peut-elle s’en occuper elle-même ?

 Il semble que la commune se dirige vers cette solution.

            - Vols dans le condroz

Inquiétude autour des vagues de vols sur le Condroz, l’entité et dernièrement à Scry ? C’est un euphémisme de dire que la population est inquiète et mécontente ! On entend parler de faire justice soi-même, ce qui est préoccupant ! Une réunion sera peut-être prévue… La commune d’Anthisnes s'est manifestement plus préoccupée de cette problématique. Bien entendu, nous ne remettons pas en cause le travail difficile des services de police qui manquent d’effectifs (il est vrai que l'on a découvert que les budgets de la zone de police n'étaient pas aussi clairs qu'il y paraissait!) mais il ne faudrait quand même pas une dérive vers des solutions locales inadmissibles.

            -Culte protestant

Le conseil s'est récemment prononcé négativement (pas à l'unanimité) sur la reconnaissance du culte protestant à Tinlot. La Région en a décidé autrement et c'est normal puisqu'il s'agit de la liberté constitutionnelle des cultes.

Il y aura sans doute des conséquences financières pour la commune Cela dit nous restons favorables au respect des différents cultes mais pour l'instant rien n'est prévu.

            - Vandalisme          

Des récents actes de vandalisme au monument patriotique de Soheit-Tinlot ont heurté les Tinlotois. Nous pensons qu’il faudra réagir avec une grande sévérité envers les auteurs! Ce sont des faits qui, comme les dégradations dans les cimetières, ne doivent pas être pris à la légère.


logo IC 2012.png


09:35 Publié dans Conseils COMMUNAUX | Commentaires (0) |  Facebook | |

samedi, 28 septembre 2013

info: enquête publique concernant les éoliennes

 

Il est important de savoir qu'une enquête publique concernant les éoliennes est en cours. Il faut avoir conscience que les zones qui seront définies après l'enquête seront reconnues d'utilité publique et échapperont ainsi au pouvoir communal et à toute autre consultation.

Nous relayons sur notre blog ces informations trouvées sur le site : http://www.collectifsducondroz.be

 



La fédération des collectifs du Condroz regroupant 7 communes condruziennes  organisera  une grande soirée d'information dans le cadre de l'enquête publique sur le nouveau cadre éolien. Cette réunion d'information citoyenne se tiendra à la salle "la Tinlotoise" à 20h le jeudi 10 octobre prochain. Ce  sera l'occasion de poser vos questions et de bien comprendre les enjeux de cette procédure afin de donner un avis pertinent et important pour notre cadre de vie.


Quelques informations complémentaires :

 

1. Contexte :

Au printemps 2013, le Gouvernement Wallon a présenté aux communes wallonnes un premier projet de cartographie éolienne, accompagné du cadre de référence.  La cartographie a fait l’objet d’un rapport sur les incidences environnementales, afin de cerner au mieux les implications du développement éolien sur le territoire wallon. 

 

Les réflexions des communes et des  mandataires locaux, ainsi que les recommandations du rapport sur les incidences environnementales, ont été intégrées et des modifications au cadre et à la cartographie ont été apportées. La distance minimale aux zones d’habitat a ainsi par exemple été allongée, de 450 à 600 mètres.

 

2. Enquête publique – Documents : (pour les détails sur l’enquête publique visitez  le site http://spw.wallonie.be/dgo4/eolien/ )

 

Désormais, c’est à la population wallonne dans son ensemble qu’il revient de s’exprimer sur ce développement éolien, via l’enquête publique qui est organisée sur la « carte positive de référence traduisant le cadre actualisé, associée à un productible minimal par lot permettant de développer le grand éolien à concurrence d’un objectif de 3800 GWh à l’horizon 2020  »

 

Tous les citoyens wallons sont invités à répondre à cette enquête publique ! Il est important de se faire entendre MAINTENANT !

« Nous recherchons des partis politiques qui défendent réellement le bien-être de tous les Wallons ! »

 

Mais avant, au travers de 3 folders (voir liens ci-dessous) nous vous informons plus en détail  sur l’impact de la politique d’implantation des éoliennes pour les citoyens wallons :

 

- l’impact sur votre santé :

(http://www.collectifsducondroz.be/images/pdf/FolderSante....), les nuisances sonores et infrasonores des parcs éoliens sont désormais universellement reconnues comme pouvant avoir des effets pervers en matière de santé, plus particulièrement en ce qui concerne les perturbations du sommeil, la somnolence diurne, l’acuité mentale, les acouphènes et les troubles du rythme cardiaque ;

 

- la destruction de votre patrimoine paysager remarquable :

(http://www.collectifsducondroz.be/images/pdf/FolderPaysag...) celui de la Wallonie, « Le territoire de la Wallonie est le patrimoine commun de ses habitants » , et l’impact de cette destruction sur notre cadre de vie et sur le tourisme dans notre région ;

« Valoriser le paysage wallon, l’or de demain »

 

- l’importante dévalorisation de vos maisons ;

(http://www.collectifsducondroz.be/images/pdf/FolderPaysag... ) « L’environnement marque une âme et c’est la prolongation d’une maison »

 

- le coût exorbitant de cette politique, supporté par le contribuable et ce, pour enrichir les promoteurs et les exploitants de parc éoliens. :  (http://www.collectifsducondroz.be/images/pdf/folderCout.pdf)

 

Oui il faut trouver des alternatives aux énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon).

Mais ces alternatives doivent être étudiées de manière neutre et objective, sans idéologie. Elles doivent prendre en compte le cadre de vie et la santé des riverains, évaluer le gain écologique par rapport aux nuisances et au coût économique.

La politique actuelle du tout à l’éolien menée par le gouvernement wallon  ne répond pas à ces exigences. Il n’existe pas d’études objectives démontrant l’efficacité des éoliennes.   Il existe d’autres alternatives qui ne sont pas suffisamment  étudiées (biomasse, géothermie, énergie hydraulique,…). Enfin, le coût de cette politique est démesuré. 

Votre avis est important !

 

Saisissez la possibilité qui vous est offerte de vous exprimer.

 

Jusqu’au 30/10/2013, vous pouvez adresser vos observations, remarques et réclamations, par lettre, auprès de votre administration communale en y indiquant vos noms et adresse ou par mail àeolien.dgo4@spw.wallonie.be.

 

Pour des exemples de lettres, remplissez ce formulaire (http://collectifsducondroz.be/index.php/contact)

 

Pour un suivi, vous adressez une copie de votre réclamation auprès de la Fédération des Collectifs du Condroz ( collectifsduvraicondroz@gmail.com)    par courrier ou par mail.

La Fédération des Collectifs du Condroz regroupe les Collectifs d’Anthisnes, Clavier, Havelange, Engis, Nandrin, Ouffet, Tinlot.

 

Vent de Raison regroupe 80 comités en Wallonie.

 

Pour plus de renseignements, consultez les sites Web :

http://www.collectifsducondroz.be

http://www.ventderaison.com

 

http://www.leseoliennes.be


bilan_eoliennes.pdf

folderCout.pdf

FolderPaysages.pdf

FolderSante.pdf